SENEGAL : TIKTOK DANS LE VISEUR DES ENTREPRISES DU SECTEUR TIC

0
301

Après le gouvernement américain c’est le tour des entreprises du secteur TIC sénégalais de mener un combat contre TikTok. Le Rassemblement des Entreprises du secteur TIC (Restic) porte plainte contre TikTok et son créateur Shou Zi Chew. Ce dernier est accusé de non-respect de la législation sur les données personnelles des enfants et des mineurs.

Au micro de Radio France Internationale (RFI), Moustapha Diakhaté, secrétaire général exécutif du Restic a expliqué son combat face à TikTok. Selon lui, le développement du TikTok au Sénégal inquiète plus d’un. Deux chefs d’accusation sont retenus contre le chinois Shou Zi Chew.

D’abord, le contenu TikTok auquel les jeunes sont exposés ensuite, la discrimination dans la rémunération des utilisateurs africains et ceux européens, asiatiques ou américains. D’après Moustapha Diakhaté, les africains ne bénéficient pas des mêmes mécanismes de rémunération que les autres.

Par ailleurs, le Restic appelle le responsable de TikTok à revoir ses mécanismes de stockage de données et permettre aux autorités sénégalaises d’y avoir accès de manière à éviter que les données soient utilisées à des fins pour lesquelles elles ont été initialement collectées.