NUMERIQUE, LE GOUVERNEMENT S’ATTELE A FAIRE DU TOGO UN « HUB DIGITAL »

0
283

En conseil des ministres la semaine dernière, le gouvernement togolais a pris d’importantes décisions dont, l’une relative au secteur des communications électroniques. D’après le rapport sanctionnant les travaux, un projet de décret a été adopté en ce sens.

Sous la présidence de Faure Essozimna Gnassingbé, le conseil a adopté un projet de décret « fixant les taux, les modalités de recouvrement et d’affectation des frais et redevances dus par les opérateurs et exploitants de réseaux et services de communications électroniques, les fournisseurs d’équipements et terminaux et les installateurs d’équipements radioélectriques ».

L’adoption de ce décret s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par le gouvernement en faveur des acteurs du secteur des communications électroniques afin de contribuer « au développement de l’économie togolaise conformément à l’axe 3 de la feuille de route gouvernementale ».

Il s’agira d’adopter les meilleures pratiques et de veiller à la conservation d’un secteur des communications électroniques compétitif « pour faciliter la stratégie du pays d’être un hub digital ».

L’adoption de ce décret a pour but de simplifier le régime des redevances et de relever les défis rencontrés par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) dans l’exercice de sa fonction.